Halloween santé, c'est possible !

Halloween Santé

16 Oct 2019

Par Pierre-Olivier Pinard

Pierre-Olivier Pinard B.Sc. CFMP

Savez-vous que l’origine de l’Halloween viendrait d’un festival celtique qui marquerait la division entre la période de l’année où les jours sont plus longs que les nuits et celle où les nuits sont plus longues que les jours. On croit aussi que c’est le jour où la frontière entre le monde des morts et le monde des vivants est à son plus mince. Le premier cas connu de déguisement pour la fête d’Halloween dans l’Amérique du Nord a lieu en 1898 à Vancouver, en Colombie-Britannique. Depuis les années 1990, l’halloween a gagné énormément en popularité. En 2014, on estime sa valeur à un milliard de dollars canadiens, ce qui en fait la deuxième fête la plus commerciale (après Noël) (Mcintosh, 2012).

Qui dit Halloween dit aussi des centaines de milliers de kilos de sucre et de bonbons, de sucreries et de chocolats à déguster ! Imaginez la quantité de sucres, de gras et de calories que vos enfants ingèrent lorsqu’ils passent leur soirée à dévorer leurs bonbons ramassés ! Ils ont bien le droit de vivre vous direz-vous. Par contre, l’enjeu va au-delà du sucre et du gras quand on pense aux additifs, colorants, agents de conservations et autres composés ajoutés aux friandises. Personnellement, ces derniers m’inquiètent plus que le reste surtout lorsque consommé en grande quantité. Il est cependant possible de manger des collations santé même durant l’Halloween. Dans cet article, je vous propose des options plus santé pour remplacer les bonbons achetés à l’épicerie et des façons de les présenter aux enfants pour qu’ils comprennent bien que santé et Halloween peuvent aller de pair.

1. Préparé de petits sachets de préparation pour gâteau santé. Internet pullule d’options de recettes auxquelles il ne restera qu’à ajouter un œuf ou même seulement de l’eau. L’enfant pourra alors faire sa recette dans une tasse et la mettre au micro-onde. Une option plus amusante que d’ouvrir un sac de chips ! Ajoutez une petite carte avec la recette et ajouter la dans le sachet.
2. Les fruits séchés : certains d’entre eux ressemblent à des bonbons pour leur forme et leur texture et sont amusants à manger. Choisissez ceux qui ne contiennent aucun agent de conservation et aucun sucre ajouté, car les fruits sont naturellement sucrés ! Présentez de cette façon : Dans un coffre en bois recouvert de fils d’araignée, on offre aux enfants de piller notre trésor. De plus, les mélanges de noix et de fruits séchés peuvent être préemballés du commerce.
3. Bouchées de barres tendres : Plusieurs compagnies de barres tendres proposent des versions miniatures pour l’Halloween. Reste à trouver des barres tendres contenant peu de sucre et le maximum de fibres possible.
4. Un mélange de céréales à déjeuner (de type Méli-mélo) : choisissez des mélanges faits exclusivement de noix et céréales et ajoutez des fruits séchés qui fournissent plusieurs éléments nutritifs dont des fibres. Les enfants en raffolent !
5. Les graines de citrouille ou les noix : Les graines de citrouilles font d’excellentes collations protéinées ou on peut aussi les acheter en emballages individuels au supermarché. On colle ensuite sur chaque sac un petit chapeau de sorcière en papier et le mode d’emploi d’une recette à base de graines de citrouille… si l’envie de changer notre chat en crapaud survient!
6. Barres de fruits séchés : Puisqu’elles sont faites de vrais fruits, elles contiennent encore leur vitamines et minéraux. Offrez les barres comme si elles étaient des barres d’énergie pour devenir des super-héros. Chaque barre donnerait des super pouvoirs !
N’oubliez pas que plusieurs parents retireront les options fait maison des sacs des enfants par souci de sécurité. Si vous avez un voisinage connu, pourquoi ne pas imprimer de petites cartes avec votre nom et adresse pour certifier que la surprise ne contient, par exemple, pas de noix ou de contaminants. Vous pourriez même mettre votre photo et numéro de téléphone si vous voulez aller jusque-là. En plus d’être santé, c’est nettement plus écologique que tous ces emballages individuels vendus en magasin.

Avec la participation à la rédaction de Sarah Bouchard cand. B.Sc Kinésiologie

Références:

Mcintosh, A. (2012). L’Halloween au Canada. Repéré à: https://www.thecanadianencyclopedia.ca/fr/article/halloween